Cpasbien
Top Films
AccueilFilm › cpasbien L'Homme aux poings de fer - Film (2012)

L'Homme aux poings de fer - Film (2012)

Film de RZA Action, fantastique et arts martiaux 1 h 35 min 2 novembre 2012

Dans une Chine féodale, un forgeron est contraint de se battre contre de redoutables guerriers pour sauver sa peau et celle des villageois...

L'Homme aux poings de fer - Film (2012)
Seed:
1188
Leech:
416
Catégories:

Fasciné par la culture asiatique, le musicien RZA passe pour la première fois derrière la caméra sous le parrainage de Quentin Tarantino en personne, mettant bien évidemment en boîte un bon wu xia pian des familles, le tout saupoudré de références au western et au hip-hop.

Il est clair dès les premières minutes que RZA a encore beaucoup de progrès à faire en tant que cinéaste et encore plus en tant que comédien. Mais s'il est omniprésent à la production, s'occupant à la fois de la mise en scène, du scénario (avec Eli Roth) et de la bande originale, l'artiste polyvalent à cependant le bon goût de s'effacer à l'écran, afin de mettre d'avantage en valeur le reste de son casting sympathique, allant de Russel Crowe à Lucy Liu en passant par la croquignolette Jamie Chung ou le mythique Gordon Liu.

Dommage avec une telle distribution que le cinéaste en herbe ai toute les peines du monde à donner vie à ses protagonistes, pantins de chair et surtout de sang mal définis évoluant dans un récit brumeux surtout prétexte à un déchainement de violence. Et c'est dans ces moments-là que le film devient agréable.

Bancal, maladroit, simpliste, vain, "L'homme aux poings de fer" l'est assurément, hommage mécanique à tout un pan de la contre-culture, mais en qui émane un véritable amour pour le genre, délire d'un fan mélangeant tout ce qu'il aime pour cuisiner un plat aussi lourd que généreux. On pourra trouver tout cela stérile mais pour qui appréciera la baston bien sanglante (et ça charcle pas mal dans la version longue) et les clins d'oeil au cinéma d'exploitation des 70's, le voyage ne sera pas totalement désagréable à défaut d'être inoubliable.