Cpasbien
Top Films
AccueilSerie › cpasbien Warpzone Project - Websérie (2012)

Warpzone Project - Websérie (2012)

Websérie de Fabien Fournier Action, mini-série et comédie 1 saison (terminée) YouTube 8 min 2 novembre 2012

Et si les auteurs étaient en réalité les véritables Historiens ? Et si les pouvoirs étaient tous accessibles quelques part, mais que l'école et les médias nous mentaient pour nous faire croire qu'ils n'existaient pas ? Tout cela parce qu'il deviendrait difficile de gérer plusieurs milliards de super héros et de super vilains ? Serez-vous l'élu qui découvrira le secret du WarpZone Project ?

Warpzone Project - Websérie (2012)
Seed:
684
Leech:
239
Catégories:

Fabien Fournier, infatiguable homme multi-tâches, revient sur le web avec une nouvelle série... Plus d'une dizaine d'années qu'il se balade sur la toile avec ses webséries amateurs ("Fungli Quest", "Lost Levels"...), puis il s'est tourné vers une logistique et une démarche plus professionnelle avec des courts métrages de festivals et de concours, avant de rencontrer finalement le succès que tout le monde lui connait avec sa série "Noob". Qu'on aime ou qu'on n'aime pas, il suffit de regarder les chiffres pour mesurer l'impact de cette 'petite série'... De là, tout s'enchaine, romans, BD, clips, émissions, projets de spin-offs et nouvelle série... Cette nouvelle série, "Warp Zone Project" commence doucement son petit bonhomme de chemin, et après une saison de neuf épisodes, on peut déjà commencer à se faire une petite idée de ce que la bête à dans le ventre...

Au premier abord, j'en entend d'ores et déjà bon nombre parler de "copie" (ou de "plagiat" pour les plus véhéments)... En ce qui me concerne, je prefère y voir de l'inspiration... Si on vous dit "le monde n'est qu'une illusion", comment ne pas penser à "ExistenZ", "Dark City", ou bien entendu "Matrix"... Si on vous dit "une série avec des super héros", on pensera surement à "Heroes", "Misfits" ou "No Ordinary Family"... Même en étant très précis, "une série française avec des super héros controlés par une agence spécialisée", et il serait tout à fait logique de penser à "Hero Corp" ou "Flander's Company"... Certes, peu d'ingrédients sont vraiment originaux... Mais avoir des ingrédients de qualité sure ne suffit pas à faire quelque chose de bon pour autant... Comme disait la mère de Clara Oswald: "L'important ce n'est pas le soufflé, c'est la recette"; et un bon cuisinier peu faire des merveilles avec une bonne recette.

Après une décade à experimenter tout un tas d'univers, on peut dire que notre cuisinier sait apparemment ce qu'il fait. Quant à sa recette, ma foi, ça a tout l'air d'être un joli patchwork imbibé au maximum de fanservices emprunté à différents univers, le tout à la solde d'un scénario qui en soi reste original. Pas simple mais efficace... Quand on veut satisfaire du geek à la pelle, c'est très facile de se planter, et avoir une très bonne idée n'est pas suffisant, il faut savoir transposer cette idée. On se souviendra par exemple de "Scott Pilgrim" (pour beaucoup l'archetype meme du fanservice pro geek), une excellente BD qui une fois transposée au cinéma est devenue un film très moyen... Pour l'instant, l'idée reste limpide et bien qu'on retrouve certains clichés (quasi obligatoires) on ne tombe pas non plus dans la facilité. Plusieurs portes restent ouvertes, et bien que les univers qui ont inspiré la série soient souvent très manichéens, on trouve ici beaucoup de nuances et l'espoir d'un grand nombre de possibilités, de retournements, de cliffhangers et de mindfuck en tout genres... Maintenant, rassembler dans un seul et meme univers tout ceux qui composent l'Art et les Fictions, ça peut être assez tortueux et virer au grand n'importe quoi... Mêler BD (comics et manga inclus), cinéma, séries, littérature, jeux vidéo, musique, produits dérivés, etc; au sein d'une seule entité scénaristique pourrait causer la perte de la série si on ne prend pas soin d'éviter les nombreux pièges pouvant plomber le tout en quelques répliques mal venues... Dans cette première saison, on trouve des 'classiques' auxquels on aurait pu échapper et quelques fautes malvenues qui ont tendance à plomber un peu l'enthousiasme du spectateur : personnages secondaires peu fouillés, certains sont carrément oubliés après un épisode alors que l'épisode laissait présager une importance certaine sur la suite, des clichés vus et revus (caméra subjective, zombies...), et autres points souvent désagréables... Si quelques poncifs sont à éviter absolument, il va de soi que quelques clins d'oeil sont toujours les bienvenus, et là ça s'annonce quand même plutot bien... Star Wars, les univers Marvel et DC, Super Mario et Nintendo, Harry Potter, et bien sur la série Noob ont déjà fait le plaisir de quelques spectateurs dès les premiers épisodes... Enfin bref, de ce coté là, on peut s'attendre au pire comme au meilleur, car on si on regarde de plus près les autres séries de mister Fournier, la première saison est souvent un peu bancale et ne sert qu'à installer les bases sans trop entrer dans le vif du sujet... Il reste donc beaucoup de chemin à parcourir et tout peut encore arriver.

Coté technique, Mr Fournier n'a plus grand chose à prouver... Une réalisation classique gratifiée d'un montage simple, une photographie plutot interessante, une bande son pour l'instant bien dans les tons exposés par le scénario, des bruitages bien sympathiques pour relever tout ça, et comme à son habitude, des effets-spéciaux aux petits oignons... Bien entendu, il faut remettre les choses à leurs places... Aucun des travaux précédent n'a laissé de place au doute sur les moyens logistiques et la mise en oeuvre. On n'est ni chez Disney ni chez EuropaCorp, et on ne s'en est jamais caché... Mais quand même, il est loin le temps des simples effets directement sortis d'un ParticleIllusion, du montage 'cut cut cut cut cut' et malgré le coté 'cheap' des productions Olydri, le savoir faire et la maitrise sont là (et on appréciera meme les efforts de maquillages dans le dernier épisode de cette premiere saison). Si l'amateurisme demeure, c'est encore et toujours du coté de l'acting qu'il faut se tourner... En ce qui me concerne, ça ne me dérange pas... C'est un peu comme une grande famille, j'ai appris à les connaitre, je les ai vu 'grandir' à l'écran, s'améliorer, se perfectionner, et vous pouvez me croire, comparé à leurs jeux d'il y a dix ans, ils ont fait des progès énooormes. Objectivement, c'est sur, c'est pas encore ça... Mais c'est un problème à double tranchant... D'un coté, avoir des acteurs amateurs ajoute à ce coté 'cheap', baisse le sérieux et la crédibilité de la série, et un 'mauvais jeu' peut facilement couler une scène et du coup anéantir les enjeux et les intentions dramatique qui sont derrière... De l'autre coté, il y a la convivialité, la sécurité, la complicité et surtout l'alchimie de cette équipe qui se connait depuis des années... Certains grands noms du cinéma le font également, il suffit de voir le tandem Burton/Depp, ou les castings des sept premiers Kevin Smith... Alors oui, changer les acteurs rendrait certainement la série plus 'pro'... Mais je ne suis absolument pas convaincu que la série serait 'meilleure' pour autant, bien au contraire... Travailler avec un acteur que l'on connait depuis dix ans, c'est savoir de quoi il est capable, savoir exactement comment lui demander ce qu'on attend de lui, et avant tout c'est être parfaitement sur du résultat... Et puis dans le fond, si l'amateurisme de quelques uns, le manque de subtilités des autres, et l'accent plus que chantant de certains étaient si genant que ça, m'est avis que "Noob" ne serait pas la web série la plus regardé pour la quatrième année consécutive... Donc de ce coté là, ce qui n'a pas empeché le succès de l'une ne devrait pas empecher le succes de l'autre. Comme dit l'adage, on ne change pas une équipe qui gagne..

En résumé, cette nouvelle série présente un potentiel immense et un risque tout aussi grand... L'histoire peut basculer du tout au tout avec tellement de possibilités que c'en est presque effrayant, et tout aussi excitant... Avec le final de sa premiere saison, "Warp Zone Project" laisse place à d'innombrables hypothèses et autant de questions sans réponses, mais la seule que je me pose vraiment c'est : "Mais que va-t'il se passer?!?" Affaire à suivre...