Cpasbien
Top Films
AccueilFilm › cpasbien Les Lignes de Wellington - Film (2012)

Les Lignes de Wellington - Film (2012)

Film de Valeria Sarmiento Guerre 2 h 31 min 21 novembre 2012

En septembre 1810, les troupes napoléoniennes, emmenées par le Maréchal Masséna, envahissent le Portugal. Lors de la bataille de Buçaco, Masséna est défait. Pour autant, Portugais et Britanniques, sous le commandement du Général Wellington, battent en retraite. Wellington espère ainsi attirer l’ennemi à Torres Vedras, où il a fait bâtir des lignes de fortifications infranchissables. Cette stratégie, couplée à une opération de terre brûlée, plonge les populations civiles dans l’exode.

Accompagnant les soldats dans leur marche, tout un peuple subit au quotidien les déchirements de la guerre et progresse à travers les villages en ruines, les forêts incendiées et les cultures dévastées. Certains réaffirment leur volonté de résister à l’envahisseur, d’autres profitent du désarroi général pour laisser libre cours à leurs bas instincts. Le tourbillon de l’Histoire précipite alors les destinées individuelles et romanesques de nombreux personnages tels le lieutenant Pedro de Alencar, la jeune anglaise Clarissa Warren, le revendeur ambulant Pena Branca, le sergent Francisco Xavier ou la prostituée Martirío. Tous convergent vers les lignes de Torres Vedras où la bataille finale décidera du sort de chacun.

Les Lignes de Wellington - Film (2012)
Seed:
1171
Leech:
410
Catégories:

Le film historique de Valeria Sarmiento, surprend. En effet, en prenant le risque de parler de la guerre sans en montrer une bataille, la réalisatrice arrive à nous faire part de ses idées. L'image de la guerre est loin d'être glorieuse et montre à quelle point elle peut être fatale à court et long terme pour un peuple. Tout en ayant un budget modeste, le film arrive à nous dépeindre fidèlement une époque en étalant sur 2h30, un tas de points de vue, pour permettre au spectateur de se détacher du conflit pour en observer les conséquences souvent dramatiques. Le projet n'était pas facile à reprendre après le décès de Raoul Ruiz a qui il était originellement destiné et qui était rodé à ce genre de film (il avait déjà réalisé Les Mystères de Lisbonne) mais la réalisatrice a su faire sien de ce film. En y apportant une touche de féminité non dissimulée et parfaite assumée par exemple. Les meilleurs films de guerre sont souvent ceux qui essayent d'adopter un point de vue original et déroutant pour le spectateur (Apocalypse Now de Coppola par exemple) et ici, avec un sujet peu vu (les invasions napoléonienne au Portugal) au cinéma, la réalisatrice sait capter l'attention du spectateur.