Cpasbien
Top Films
AccueilFilm › cpasbien Alias Maria - Film (2015)

Alias Maria - Film (2015)

Film de José Luis Rugeles Drame et guerre 1 h 32 min 3 avril 2015

La jungle colombienne de nos jours. Maria 13 ans, enfant-soldat, a grandi dans la jungle avec la guérilla. Lorsque Maria se rend compte qu’elle est enceinte, elle comprend vite que pour garder son enfant, elle doit cacher sa grossesse. Un jour, le commandant du camp confie à Maria son nouveau-né, et lui demande de le convoyer vers une ville voisine.

Alias Maria - Film (2015)
Seed:
969
Leech:
339
Catégories:

Un film qui parle de guerre et qui commence par une première scène où une femme accouche. Mais c’est dans la jungle au milieu de la guérilla. Cette femme doit confier son bébé à l’héroïne qui a la mission de le mettre à l’abri. C’est un traitement de faveur pour une femme du commandant. Car les autres femmes ont l’obligation d’avorter.

Dans cette jungle, il est interdit aux femmes de donner la vie. C’est la guerre. En permanence, la fuite des paramilitaires et de l’armée colombienne.

Ici, la guerre n’est pas un jeu pour les enfants. C’est une réalité. Ils sont enrôlés. Et il n’y a pas de mesure d’indulgence parce qu’ils sont des enfants . Ils ont la même vie dure que les adultes.

C’est sans compter sur la force morale de l’héroïne Maria jouée par Karen Torres. Elle est une adolescente. Elle est enceinte. Elle ne veut pas avorter. Elle cache sa grossesse. Et quand son compagnon d’arme découvre sa situation et veut la forcer à avorter, elle s’enfuit.

Elle survit à la dangerosité de la jungle et à la dureté des règles de la guérilla. Et l’absurdité de ces règles qui conduit la guérilla à s’entretuer. Ils sont leur propre danger, menace.

Le film n’est pas tendre non plus avec les paramilitaires qui font des descentes meurtrières dans des villages.

Ici, la population civile est coincée entre plusieurs feux. Soupçonnée d’être un soutien d’un camps ou d’un autre, elle subit les conséquences tragiques, la folie meurtrière. Ces moments où la raison fout le camps des uns et des autres.

Ici, il est plus facile de mourir que de donner la vie.

Alias Maria est le deuxième long-métrage de José Luis Rugeles après Garcia. Pour le préparer, il a interviewé des femmes enfants qui ont rejoint la guérilla. La plupart d’entre elles ont été enceintes et ont été obligées d’avorter. Il a écrit le scénario avec une ancienne guérillera.

Le réalisateur a fondé l’association « Más Niños Menos Alias » pour empêcher que des enfants soient enrôlés, une campagne pour sensibiliser sur la réalité des enfants soldats.