Cpasbien
Top Films
AccueilFilm › cpasbien The Haunted World of El Superbeasto - Long-métrage d'animation (2009)

The Haunted World of El Superbeasto - Long-métrage d'animation (2009)

Long-métrage d'animation de Rob Zombie Comédie et animation 1 h 17 min 12 septembre 2009

Quand un catcheur mexicain, joufflu et couillu, décide avec sa sœur de s'attaquer au Dr Satan, ils ne s'attendent pas forcément à devoir affronter des hordes de zombies nazis, des gorilles libidineux ou des femmes fatales sans wonderbra. Heureusement que leur témérité confine à la bêtise et qu'un robot priapique jettera son dévolu sur la soeurette.

The Haunted World of El Superbeasto - Long-métrage d'animation (2009)
Seed:
754
Leech:
264
Catégories:

Incontestablement en adaptant son propre comic en dessins animés (ou des seins animés) Rob Zombie a décidé de s'offrir un plaisir régressif de sale gosse malpoli et globalement ça lui va plutôt à merveille. Dans The Haunted World of El Superbeasto on retrouve toutes les références et obsessions de Rob Zombie, quelques nouvelles et le tout est dynamité par un esprit de déconne un peu inattendu et très réjouissant.

Superbeasto est un catcheur mexicain, acteur porno et accessoirement super héros qui va devoir ici lutter contre le docteur Satan qui pourrait bien conquérir le monde en épousant la magnifique Velvet Von Black.

Ce film d'animation de Rob Zombie est un cocktail survitaminée super coloré dans lequel le réalisateur semble une nouvelle fois avoir balancé dans un immense shaker de multiples références et influences pour en ressortir un objet pop totalement barré. Le film carbure à l'humour cartoon, aux blagues de cul, au gore qui tâche, à l'érotisme joyeux des boobs en folie, aux gags scatologiques et aux nombreux clins d’œil au cinéma bis et à la culture pop. L'humour au tempo effréné d'une mitraillette balançant des rafales de gags en tir continu rate parfois sa cible mais dans l'ensemble le film est souvent drôle du moins toujours sympathique. Après on ne va pas se mentir non plus, une certaine lassitude s'installe relativement vite malgré la courte durée du film au point qu'on regrette presque que The Haunted World of El Superbeasto n'est pas adopté un format de série avec des épisodes de moins de 10 minutes qui en plus aurait merveilleusement bien collé à l'ambiance cartoon et l'aspect pulp de l'ensemble. Pourtant je n'ai pas envie de bouder mon plaisir à voir se croiser les univers de Tex Avery, des films de lutteurs mexicains, de Russ Meyer, de l'épouvante gothique et de la nazisploitation dans un film qui cite dans un amusant bordel aussi bien Taxi Driver, Carrie, Les survivants de l'infini, The Twilight zone, Alien, Superman, Ralph Bakshi que Benny Hill. Ce pot pourri régurgité en cartoon pour adultes version comédie musicale permet de croiser des tonnes de connaissances très fréquentables comme Jason , Leatherface, Michael Myers, Jack Torrance, la fiancée de Frankentein, le fantôme de l'opéra, le capitaine Spaulding, Edward aux mains d'argent, la créature du lac noir, un groom clone de Droopy, des loups garous nazis, des robots, des pin -up, des zombies, la mouche noire, Nosferatu, Vincent Price , Edgar Allan Poe, King Kong, le docteur Phibes et bien d'autres encore.

The haunted Worl of El superbeasto est fun, coloré, drôle, bien rythmé et bourré de références sympathiques; moi ça me suffit à passer un bon moment.

outbuster