Cpasbien
Top Films
AccueilFilm › cpasbien Le Pape François – Un homme de parole - Documentaire (2018)

Le Pape François – Un homme de parole - Documentaire (2018)

Documentaire de Wim Wenders Historique 1 h 36 min 12 septembre 2018

Le 13 mars 2013, le Cardinal de Buenos Aires, Jorge Mario Bergoglio, devient le deux cent soixante sixième Souverain Pontife de l’Église Catholique. C’est le premier Pape originaire d’Amérique du Sud, le premier jésuite nommé Évêque à Rome, mais avant tout le premier chef de l’Église à avoir choisi le prénom de François d’Assise (1181-1226), un des saints catholiques les plus révérés, qui avait dédié sa vie à soulager les pauvres et éprouvait un profond amour pour la nature et toutes les créatures de la Terre qu’il considérait comme la mère suprême. Le film, plus qu’une biographie ou un documentaire, est un voyage initiatique dans l’univers du Pape François qui s’articule autour de ses idées et de son message, afin de présenter son travail, aussi bien que les réformes et les réponses qu’il propose face à des questions aussi universelles que la mort, la justice sociale, l’immigration, l’écologie, l’inégalité de revenus, le matérialisme ou le rôle de la famille.

Le Pape François – Un homme de parole - Documentaire (2018)
Seed:
649
Leech:
227
Catégories:

8.5: L'arme fatale Lorsque Jorge Maria Bergoglio, archevêque jésuite de Buenos Aires est proclamé souverain pontife par le Conclave et qu'il révèle son nom, François, une révolution semble se mettre en place: pourquoi avoir choisi ce nom? Comment pourra-t-il appliquer sa doctrine des 3 T? Par des dialogues et des extraits de visites papales, le Saint-Père se livre à ses enfants, que nous sommes tous, chrétiens.

Après le sel de la Terre et l'horreur vue par le saisissant œil photographie de Salgado, c'est une autre grande personnalité Sud-américaine qui est le sujet principal du nouveau Wenders. Et en cette semaine de visite papale en terre genevoise, il était intéressant de pouvoir faire plus ample connaissance avec, je le cite, le père des pauvres. Wim Wenders ne cherche nullement à influencer l'orientation religieuse, comme un tel sujet aurait pu le permettre: Il illustre avec une justesse saisissante la doctrine des 3 T (Travail terre et toit) et la véritable auto-destruction humaine que le non-respect de cette triade et l'utilisation d'une arme de guerre destructrice, le silence, engendre. Débutant par une reconstitution fiction de l'homme ayant inspiré au cardinal argentin son nom, le documentaire soulève ces trois T par un procès de l'être humain certes justifié mais manquant de mettre en avant (ou l'omettant?) une accusation franche et l'on se dit qu'il manque un verdict, particulièrement paradoxal avec une séquence au Congrès alors sous présidence démocrate où une absence de taille frappe. Et lorsque ce dernier s'invite sur l'avant-dernière séquence, un quatrième T illustre notre sentiment final. Sans en dévoiler plus, je pense que l'ultime métaphore de François servie en dessert, vous siéra si vous avez cette âme chrétienne, et ce, quelque soit votre orientation religieuse. A recommander