Cpasbien
Top Films
AccueilJeux › cpasbien The Walking Dead 2x01 : All That Remains (2013) - Jeu vidéo

The Walking Dead 2x01 : All That Remains (2013) - Jeu vidéo

Épisode de jeu de Telltale Games PlayStation 4, iPad, PC et 6 autres Aventure et fiction interactive 17 décembre 2013

Premier épisode de la seconde saison du jeu d'aventure adapté du comics Walking Dead suivant cette fois les aventures de la jeune Clémentine.

The Walking Dead 2x01 : All That Remains (2013)  - Jeu vidéo
Seed:
639
Leech:
224
Catégories:

Comme pour tout season premiere qui se respecte, les inquiétudes étaient à la hauteur de l'attente : et si l'énorme réussite de la saison 1 n'était finalement qu'un coup de génie isolé, sans lendemain ? Et si faire de Clementine, figure déjà emblématique du jeu vidéo, un personnage jouable s'avérait finalement un pari trop risqué pour l'équipe ? Tous ceux qui chérissent la saison 1 comme un de leurs meilleurs souvenirs vidéoludiques de ces dernières années se sont forcément posés ce genre de questions. Et c'est avec un mélange grisant d'excitation et d'appréhension que je me suis replongé dans l'aventure.

Une bonne heure et demie plus tard (eh oui, seulement...), les craintes sont balayées : cette seconde mouture se hisse sans mal au niveau de son aînée, et pourrait même la surpasser dans les prochaines épisodes tant le potentiel est grand !

Pour Telltale, c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures confitures : The Walking Dead repose toujours sur la même mécanique bien huilée, connaît bien ses principales forces et les exploite à fond. Dès l'introduction (sans concession), on retrouve cette narration aux petits oignons, véritable signature du studio : l'immersion est rapide et totale, à peine altérée par une ellipse de seize mois qui nous permet de retrouver une Clementine marquée par le temps, dont l'air pétillant a laissé place à un regard désabusé et maussade.

L'évolution du personnage est fascinante (surtout quand elle est contre-balancée avec celle d'autres figures croisées dans l'aventure) : sous cette gravité percent encore quelques touches d'innocence, rapidement rattrapées par la violence et la réalité de l'univers de TWD. Clementine est un personnage à la croisée des voies, en pleine maturation, à mi-chemin entre la badassitude et l'impuissance, ce qui permet au joueur de lui donner réellement la personnalité qu'il souhaite, encore plus qu'avec Lee : la partie n'en est que plus immersive, et comme c'est la principale force du jeu, on ne va pas s'en plaindre !

Les autres personnages ne sont pas en reste : certains accrochent immédiatement, d'autres laissent percevoir de manière plus diluée une complexité et une ambiguïté intéressantes. Les péripéties ne sont pas toutes forcément inédites, mais permettent de voir sous une nouvelle perspective des événements qui pourraient rappeler certains passages de la saison précédente (l'intégration difficile de Clem à un nouveau groupe renvoie par certains aspects à celle de Ben dans la bande de Lee).

Enfin, Telltale n'innove pas franchement au niveau du gameplay, mais les QTE sont toujours aussi réussis (c'est déjà en soi un exploit), laissant les sens du joueur en éveil et parvenant malgré tout à vraiment le surprendre à deux ou trois reprises. Quant aux choix, ils ne sont certes pas les plus difficiles qu'on ait eu à prendre (à part peut-être le dernier, et encore), mais ils n'ont pas vraiment perdu de leur efficacité et de leur pouvoir d'immersion : choisir dans l'urgence est toujours aussi stressant, et il y a fort à parier que les enjeux de ces choix vont aller croissant (notamment au contact d'un personnage que l'on va certainement retrouver dès le prochain épisode, d'après le teaser final).

Bref, on retrouve avec un plaisir non dissimulé les sensations et émotions propres à la saga, et c'est plus que rassurant : on risque de passer une belle année 2014 avec Telltale (et Clementine !!!).