Cpasbien
Top Films
AccueilSerie › cpasbien Yuuki Yuuna wa Yuusha de Aru - Anime (2014)

Yuuki Yuuna wa Yuusha de Aru - Anime (2014)

Anime de Seiji Kishi Animation, drame et fantasy 1 saison (terminée) MBS 25 min 17 octobre 2014

L'histoire prend place sur l'île japonaise de Shikoku à l'ère des dieux. Yûna, Mimori, Fû et Itsuki sont membres du club des héros, où elles donnent de leur personne pour aider ceux dans le besoin. Lors d'un jour comme un autre, les membres du club sont soudainement pris dans une explosion de lumière et transportés dans une étrange forêt où elles rencontrent de mystérieux monstres, connus sous le nom de Vertex, qui cherchent à détruire le Shinju, la déité gardienne protégeant et bénissant l'humanité. En utilisant une application spéciale sur leur téléphone, accordé par le Shinju lui-même, Yûna et ses amies doivent se changer en « héroïne » avec pouvoirs magiques afin de sauver le monde de la destruction imminente.

Yuuki Yuuna wa Yuusha de Aru - Anime (2014)
Seed:
927
Leech:
324
Catégories:

Yuuki Yuuna est souvent comparé à Puella Magi Madoka Magica. La comparaison ne me paraît pas scandaleuse, mais ils sont très différents, YYYA n'est pas un sous PMMM et PMMM n'est pas un sur YYYA. Yuuki Yuuna se sert des codes instaurés par Madoka pour faire un animé de bonne qualité, c'est aussi simple que ça.

C'est une petite journée calme en l'an 300, dans un monde différent du notre où les dieux sont bien plus présent, sinon, si c'était pas dit clairement, on dirait que c'est à notre époque : il y a des voitures et des smartphones, etc...

On fait donc la rencontre du "Club des Héros", composé de 4 collégiennes, Yuuki, Mimori, Fu et Itsuki (à noter que les deux dernières sont soeurs). Les activités de leur clubs sont assez larges, trouver des chats perdus pour les faire adopter, aider les autres clubs, faire des spectacles pour les enfants des écoles primaires. C'est mignon et pas très sérieux en somme, mais un jour, alors qu'elles sont en cours, leur téléphone sonne, le temps s'arrête pour tout le monde mis à part elles. Elles sont alors téléportés dans une foret étrange, où elles doivent faire face à des monstres, les Vertexes.

Voilà pour le petit résumé, je me suis senti obligé d'en faire un vu qu'il n'y en a pas sur le site. C'est un peu slice of life, 4 ados qui s'amusent ensemble et qui aident les gens avec le sourire : c'est mignon, un peu faiblard et pas toujours drôle selon moi, mais un bon amateur de SoL trouvera surement ça assez agréable. Comme dit au dessus, l'action monte assez rapidement car, j'ai seulement résumé en gros les 10 premières minutes de l'épisode 1.

Mais le problème c'est que c'est très mal dosé. L'action monte, on est dans un magical girl sombre, l'action redescend, on est dans le SoL mignon. La rupture est mal faite, ou alors je suis trop exigeant, mais on a l'impression de regarder 2 animés différents : C'est comme si vous alterniez entre des épisodes de PMMM et des épisodes de Sayonara Monsieur Desespoir (pour rester dans le thème de la déprime). Selon moi ça manque d'audace.

Niveau réalisation c'est pas mal, l'OST est vraiment cool. L'opening est cool de son côté, même si le bras d'itsuki est beaucoup trop court quand elle le pointe vers l'océan et ça m'a perturbé pendant tout l'animé mais c'est pas trop grave.

Le dessin est plutôt joli, côté Chara-Design, ça casse pas des briques mais on a le droit à des trucs sympas, ça me rappelle un peu SAO. La foret étrange est vraiment sympa en plus.

Les Vertexes sont fait en CGI, et pour rester dans le thème d'SAO, je sais pas si vous vous souvenez de l'éléphant-Méduse-volant-chelou, mais la CGI est de la même qualité : C'est clairement pas beau. SPOILER

Surtout que vu leur temps d'apparition, le studio aurait pu faire un effort, sérieusement.

Les séquences de transformation sont vraiment sympas de leur côté ainsi que les combats, malgré des ennemis en CGIMOCHE,

Bon on parle quand même d'un animé Madoka-Héritage donc on va parler du scénario et tout cela sans spoil. Le gros point fort c'est la deuxième partie de l'animé, c'est incroyablement bien foutu, sombre à souhait, ça prend pas le spectateur pour un con. (Finalement un peu de spoil quand même)

Pas comme cette fin de merde.

On a le droit a un développement intelligent de l'histoire et des réactions crédibles : c'est du tout bon !

Ainsi on est toujours dans un entre deux mal géré entre deux genres bien trop éloignés. De plus l'animé part trop lentement et la fin est de mon point de vue clairement mauvaise. Ces défauts ne sont qu'à moitié compensé par les qualités de l'animé. Finalement, si vous avez aimé Madoka vous êtes susceptible d'aimer celui là, mais faut pas s'attendre à un 100% Madoka-like. Loin de là.