Cpasbien
Top Films
AccueilSerie › cpasbien The Last Ship - Série (2014)

The Last Ship - Série (2014)

Série de Steven Kane et Hank Steinberg Science-fiction et action 5 saisons (terminée) TNT (US) 45 min 22 juin 2014

Après avoir passé plusieurs mois en Arctique pour une mission top secrète, l'équipage de l'USS Nathan James, un destroyer de la NAVY, découvre avec horreur qu'une épidémie a décimé une majeure partie de la population terrestre. La Chine et l'Europe sont en guerre, tandis que le Gouvernement Américain n'est plus. Protégés par les océans, le commandant et les 200 âmes sous ses ordres font partie des derniers survivants de la planète. Une scientifique présente à bord doit absolument trouver un vaccin avant l'extinction totale de l'espèce...

The Last Ship - Série (2014)
Seed:
1104
Leech:
386
Catégories:

Bon, alors, c'est pas mal foutu, niveau décor: une pandémie mondiale, 80 % de la population HS, bordel géopolitique total, le gouvernement US à 100 mètres sous terre, décimé, anarchie en Russie livrée aux mains d'armées autonomes, et ! ... un bateau de guerre US envoyé dans l'Antarctique quelques temps avant l’Armageddon , soi disant pour effectuer une mission d"essais militaires top secrets, mais en fait avec à son bord une scientifique recherchant la souche initiale du virus, transmis par les oiseaux ayant gouté au permafrost dégelé. OK, c'est bon jusque là ? Évidemment, patatra ! Les bidas, au premier rang desquels le Gi Joe permanenté amiral du rafiot, n'étaient pas au courant, et apprennent l'indicible réalité après une attaque russe. Après, c'est parti pour une croisière pleine d'embuches, sur un bateau plein de gros canons transportant l'espoir de l'Humanité sous forme d'un labo à son bord. Le truc vraiment agaçant, c'est cette propagande US dégoulinante, grossière, puante, qui gâche presque le délire. Je vous passe les body buildés de base, les séances de prière "god save us", les super gros canons super chirurgicaux, les super burnés trop courageux. On atteint des sommets dans l'épisode 2 quand le bateau débarque à Guantanamo : on a droit à une bonne baston avec des islamistes, et une réplique édifiante: - "Que ce soit avant, ou bien maintenant, une chose est sûre, on ne négocie pas avec des terroristes". Putain, alors là, c'est du grand, du magistral, chapeau bas. Et ensuite, en plus, ils vont se friter avec des russes. Je suis inquiet pour la suite ....